Tel : +33 (0) 2 32 49 03 73 ou réservez en ligneRéserver maintenant

Le parc et la ferme

corpsdeferme

Le parc :

Le château est entouré à l'arrière d'un parc d'environ 22 ha, entièrement clos .Le jardin proprement dit et le parc sont séparés par un "Saut de loup" (*), précédant un "tapis vert" au fond duquel on peut apercevoir le confluent de la Seine et de l'Andelle et, par temps clair, les côteaux qui dominent la Bouille, en aval de Rouen.

Dans ce Parc, on voit une table en pierre renaissance, en forme de tombeau antique, de même époque que le château. D'élégantes statues ornent le jardin. Ce sont les répliques de statues exécutées pour le Comte d'Artois (XVIII°) dans son domaine de Bagatelle à Paris. Elles ont remplacé les statues originales en 1998, qui, pour leur sauvegarde, sont reparties à Bagatelle. (*) Saut de loup : Mur avec un fossé, au ras du sol, qui permettait une séparation empêchant les animaux sauvages de passer, sans boucher la perspective.

La ferme :

A gauche du châtelet d'entrée se trouve l'ancienne cour de ferme XVI ème avec sa forge, ses écuries et surtout la cidrerie. A titre de souvenir, on a gardé, dans l'une des écuries, le "logement" suspendu du garçon d'écurie, qui était accessible par une échelle. Ces bâtiments furent en partie modifiés en 1668 comme en témoigne une inscription sur une lucarne sur rue Près de la cidrerie, à sa suite, se trouve l'ancien cellier qui, en 1813, contenait 11 grandes tonnes de 43 hl chacune. Le bâtiment à angle droit comprend, en sous-sol, une cave voûtée en briques et l’ancienne boulangerie du XVIeme siècle transformée en gite 3 épis; On y voit encore les fours à pain.